Qu'est-ce que l'Open Access ?

Contenu

Définition

L’Open Access (OA) peut être défini par la mise à disposition gratuite sur l'Internet public de la documentation scientifique (Budapest Open Access Initiative).

Né dans les années 1990, c’était à l’origine une réponse au quasi-monopole des grandes maisons d’édition sur les publications issues de la recherche et de l’enseignement.

Quelques objectifs du mouvement Open Access :

  • offrir un accès à la science pour tous ;
  • rendre la publication scientifique plus éthique ;
  • améliorer la diffusion de la science et de ses progrès.

Avantages de l’Open Access :

  • les chercheurs du monde entier peuvent participer au développement de la science, quels que soient les moyens financiers de leur institution ;
  • le travail des chercheurs et la production scientifique, tous secteurs confondus, sont mieux diffusés et mis en valeur ;
  • l’impact et le nombre de citations des articles augmente grâce à leur facilité d’accès et leur visibilité accrue ;
  • les institutions et leurs chercheurs s’émancipent de la mainmise des grandes maisons d’édition sur la littérature scientifique ;
  • de nouveaux services et de nouvelles collaborations basés sur les découvertes scientifiques sont possibles (PME, start-up…).

Plus d'arguments pour l'Open Access

Notions-clés

Publication : voie d'or et voie verte

La diffusion en Open Access peut se faire selon deux voies :

  • La Voie verte consiste à déposer une version des travaux publiés dans une archive ouverte ou un répertoire thématique ou institutionnel.
  • La Voie dorée consiste à publier dans des journaux en Open Access.

Les revues diffusées sous abonnement mais qui proposent également à l’auteur de payer pour mettre son article en lecture libre ne font pas de l’Open Access ! Ce genre de pratique est à éviter autant que possible.

À l’ULiège, la priorité va clairement vers la Voie verte, c'est-à-dire au dépôt dans le répertoire institutionnel ORBi, après acceptation/publication selon les voies d'édition traditionnelles.

D’autre part le portail PoPuPS fournit aux revues souhaitant passer à la Voie dorée l’infrastructure nécessaire pour publier en Open Access.

Publier en Open Access

Frais de publication (APC)

Les APC (Article Processing Charges) sont une participation financière qui peut être demandée par les maisons d’éditions à l’auteur ou à son institution pour le traitement de son article.

  • Les revues en Open Access sont majoritairement sans frais de publication. Seulement 30% demandent une participation financière aux auteurs de quelques centaines d’euros selon la revue.
  • Certaines maisons d’édition proposent des revues en Open Access dont les frais de publication sont exorbitants (plus de 500 $ par article). Cette démarche est qualifiée de « unfair gold ».
  • Certaines revues payantes proposent de diffuser des articles en accès ouvert moyennant des frais supplémentaires importants (APC). Il ne s’agit pas d’Open Access mais de publications hybrides qui sont un piège à éviter au maximum.

L'ULiège collecte actuellement des informations sur les APC payés par ses chercheurs afin de participer au projet Open APC.

Publier en Open Access

Licences Creative Commons

Les licences Creative Commons permettent aux auteurs de partager leurs publications et de définir les réutilisations permises tout en conservant leurs droits.

Les différents type de licences Creative Commons

Quelques dates

Dates-clés de l'Open Access